Quel sont les meilleurs moteurs de recherche?

Quand vous cherchez des informations sur Internet, il est important d’avoir recours à un moteur de recherche fiable. Grâce à sa rapidité et à sa pertinence, Google s’est imposé comme un outil incontournable. Si vous cherchez à être en première page sur Google, consultez notre offre Consultant SEO en Haute Savoie. Il existe de nombreux moteurs de recherche moins connus qui peuvent être une bonne alternative. Spécialisé dans un domaine, ces moteurs disposent de plusieurs fonctionnalités tout en garantissant la confidentialité de l’utilisateur. Digicîmes vous propose ainsi de découvrir les meilleurs moteurs de recherche alternatifs à Google.

Pourquoi Google est le moteur de recherche le plus populaire ?

Le moteur de recherche Google est ultra-dominant en France. Il représente 97% des recherches sur mobile et 85 % des requêtes sur Ordinateur en 2020. Google enregistre près de 70 000 recherches par seconde. Au niveau mondial, c’est également le moteur le plus utilisé. A ses débuts, il a été massivement utilisé en raison de sa rapidité. Son algorithme qui était principalement basé sur la popularité et le netlinking était également plus pertinent que les concurrents de l’époque (Altavista, Yahoo!, Lycos…). Depuis, Google ne cesse chaque année d’améliorer ces prestations vis-à-vis des utilisateurs. Par exemple, en 2005 Google a instauré la recherche personnalisée qui fournit des résultats en fonction des historiques de recherches. De même, il propose des options et un confort d’utilisation avec plusieurs fonctionnalités :

  • Google Images pour la recherche des images,
  • Google Actualités relayant l’actualité,
  • Google Maps pour l’affichage des cartes, itinéraires et données de navigation

Outre ces différentes fonctionnalités, il dispose également de Google Suggest et Flights. Tous ces éléments et sa facilité d’utilisation ont fait de ce moteur de recherche le plus apprécié. Par contre, Google est régulièrement contesté sur la gestion de la confidentialité. La régie Google Ads collecte un volume de données très important sur les internautes pour bien cibler les annonces publicitaires. Des concurrents se positionne ainsi sur le créneau en proposant de préserver la confidentialité des internautes.

  • Les avantages Google : pertinence des résultats. Rapidité du moteur. Ecosytème complet. Google Maps est un outil puissant pour le référencement local.
  • Les points faibles : volume d’information collectée sur chaque utilisateur.

Quels sont les autres moteurs de recherche alternatifs à Google ?

Vous souhaitez un moteur qui collecte moins de données sur votre navigation ? Vous cherchez un moteur alternatif qui est plus respectueux de l’environnement ? Digicîmes vous renseigne sur les différentes solutions actuellement disponibles sur le marché :

Bing

En France, Bing est le deuxième moteur de recherche le plus utilisé après Google. Il était connu sous le nom de MSN Search et a été développé par Microsoft Corporation. Ce moteur de recherche propose des fonctionnalités assez semblables à ceux de Google. Ainsi, il propose comme Google des suggestions lors de la saisie d’une requête. De même, il dispose d’une page d’accueil propre, épurée et regroupant plusieurs fonctionnalités à savoir : voyages, vidéos, actualités et images.

Son option image est plus avancée que celle de Google et permet de détecter des objets intégrés. Hormis cela, Bing fournit un aperçu du contenu des sites afin de mieux effectuer un choix. Par ailleurs, il octroie aux utilisateurs des crédits qui peuvent être utilisés après pour acheter des applications ou des films en ligne.

  • Les Avantages : le programme Microsoft Rewards qui récompense chaque recherche. Pour le référencement et les annonces publicitaires, la concurrence sur Bing est moins forte que sur Google.
  • Les points faibles : La taille et le nombre d’annonces Bings Ads sur chaque page de résultats. Collecte des données sur votre historique de recherches.

Yahoo !

Fondé en 1994 par deux étudiants, Yahoo à la base n’était qu’un annuaire web. II s’est ensuite transformé en moteur et se positionne comme le 3ème moteur le plus utilisé dans le monde. Ne pouvant plus lutter face à la puissance de Google, Yahoo s’est allié à Microsoft en 2009 afin d’utiliser son algorithme. Les résultats sont donc équivalents à Bing. Yahoo a ensuite été racheté par l’entreprise Verizon en 2017. Yahoo! dispose d’un portail web qui donne des services relatifs aux e-mails, aux shoppings en ligne, aux annuaires de voyage et aux centres de jeux. Outre ce portail web, il propose également d’autres services comme le courrier électronique. Disponible en 38 langues, Yahoo est adapté aux recherches relatives aux finances, à l’actualité et aux sports.

  • Les + de Yahoo : le service Yahoo Finances assez exhaustif.
  • Les points faibles : Pas de service « Maps ». Beaucoup d’annonces publicitaires.

Qwant

Après son premier lancement en 2013, Qwant a connu d’amélioration et possède des fonctionnalités assez intéressantes. Parmi celles-ci figurent les fonctions, nouvelles, images, vidéos, musique, voitures, emplois et santé. Ainsi, les recherches d’albums de titres ou d’artistes s’effectuent au niveau de Qwant music et les recherches cartographiques à travers Qwant Maps. Créée par une société toulousaine, elle a pour objectif de protéger la vie privée des utilisateurs. Qwant possède un partenariat avec Bing et exploite une partie des résultats de son algorithme.

  • Les avantages de Qwant : Respect de la confidentialité et de la vie privée. Moteur Qwant Junior adapté pour les enfants.
  • Points faible : Résultats parfois peu pertinents. Beaucoup de résultats encore empruntés à Bing (près de 2/3 des recherches « textes » et la totalité des recherches « images »)

DuckDuckGo

Fondé par un entrepreneur américain, DuckDuckGo vise également la protection de la vie privée de ces utilisateurs. Il a été lancé en 2008 et a atteint en 2012, un million de recherches par jour. Aujourd’hui, DuckDuckGo enregistre près 300 millions de recherches par jour. Il vous propose son interface comportant plusieurs fonctionnalités, notamment Instant answers et Bang. Avec Instant answers, vous obtenez les résultats relatifs aux biographies, aux musiques, aux films et aux recettes. Bang, par contre, vous dirige vers les plateformes tels que : Amazon, Wikipédia ou eBay.

  • Points forts DuckDuckGo : pas de pistage des internautes et de collecte d’informations privées. Contrôle des données personnelles.
  • Points faibles : résultats parfois imprécis.

Ecosia

Conçu pour résoudre, un problème spécifique, Ecosia compte actuellement près de 5 millions d’utilisateurs. En effet, les requêtes opérées sur les moteurs de recherche émettent en moyenne 7 kilogrammes de CO2 selon les études. Pour pallier ce phénomène, Ecosia met à la disposition des sociétés écologiques des ressources et participe à la reforestation. Il a déjà à son actif 50 millions d’arbres plantés à travers le monde. Avec ces 5 millions d’utilisateurs, il tire ces revenus des liens ecolinks et des annonces publicitaires. Toutefois, Ecosia ne conserve pas les requêtes des utilisateurs et affiche les résultats identiques à ceux de Bing.

  • Points forts Ecosia : compensation carbone des recherches en finançant la plantation d’arbres. Fonctionnement des serveurs avec énergie renouvelable. respect de la vie privée. Peu de publicités.
  • Point faible : résultats issus de Bing.

Ask

Fondé par David Wathern et Garett Gruener en 1996, Ask se décline en plusieurs services et langues. Son objectif était de répondre aux questions posées en langage naturel. Ainsi, il est le premier moteur de recherche ayant instauré la fonction question/réponses sur le net. Il propose plusieurs options dont l’enregistrement des résultats dans divers dossiers, l’ajout et le partage des remarques sur les réponses.

  • Points faibles : Publicité omniprésent. Moteur Ask installé « par défaut » par des malwares (logiciels malveillants). Désintallation difficile.

Baidu

Avec 72 % de part sur le marché, Baidu est le moteur de recherche le plus utilisé en Asie notamment en Chine. Il a été conçu en langue chinoise (mandarin) et compte aujourd’hui plus de 600 millions d’utilisateurs. Ce moteur de recherche traite plus de 200 millions de recherches dans les options images et textes. De plus, ces résultats sont très dynamiques et interactifs et traitent 4 milliards de recherches vocales. En termes de fonctionnalités, Baidu possède l’option nouvelle, cartes et stockage en nuage.

  • Points forts : le moteur de référence pour les recherches sur le continent asiatique. Baidu Bike Service alternatif à Wikipedia.
  • Point faible : résultats parfois censurés par le gouvernement chinois.

Yandex

Opérant depuis 1997 Yandex est d’origine russe. Il a été créé en Russie et reste le moteur de recherche le plus utilisé par les Russes. Ces outils sont identiques à Google avec un design plus épuré et simple. En outre, il dispose plusieurs autres fonctionnalités telles que : Yandex Translate et Money. Étant en langue russe, ces résultats sont plus étendus que ceux de Google.

StartPage

Tout en respectant la vie privée de ces utilisateurs, StartPage facilite les recherches, car elle n’envahit pas ces utilisateurs d’innombrables publicités. Il rend également les travaux de recherche anonyme et est disponible en 17 langues. Il vous donne par ailleurs la possibilité d’établir vos préférences.

Lilo

Engagé pour la cause sociale, Lilo est conçu par deux Français en 2014. Il déverse 50 % de son revenu global dans les projets sociaux et environnementaux. Ainsi, il compte déjà près d’un million d’euros alloués aux organismes. Sa barre de recherche comporte essentiellement les actualités et les informations relatives aux projets qu’ils soutiennent.

Bien que Google soit l’incontournable moteur de recherche dans le monde, vous pouvez donc tester ces outils alternatifs pour vous faire votre propre opinion. Il vous reste des questions sur les moteurs de recherches ? Venez discuter dans les commentaires.

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *